Enfant déjà, je parcourais la campagne à la recherche des animaux sauvages. J'ai toujours été passionné par la nature, sans doute par simple curiosité pour le monde du vivant.

Sur le terrain, je découvrais les ambiances sonores, les lumières, j'admirais les oiseaux, les mammifères… Dans les livres, je complétais mes connaissances, en rêvant devant les superbes images qui souvent les illustraient. La photographie me fascinait.

Derrière les arbres d'un paysage, j'imaginais le cerf ou l'écureuil. Face au portrait d'un loup, je songeais au photographe, au moment d'émotion intense qu'il avait du vivre à proximité de l'animal.

Très tôt, j'ai pratiqué la photographie, empruntant le compact grand angle de mes parents. Sans grands résultats bien sûr ! J'ai découvert, à mes dépens, qu'il fallait du matériel approprié et un minimum de budget pour l'acquérir !

Ainsi, j'ai dû attendre plusieurs années avant de pouvoir débuter, en 1986, la photographie animalière. Durant quatre ans, j'ai consacré tous mes loisirs à photographier la faune, pratiquant beaucoup l'approche. Puis, j'ai pris conscience de la fragilité de ce monde merveilleux, de l'affligeante capacité de l'homme à le mettre en péril et j'ai commencé à m'investir bénévolement au sein des associations lorraines de protection de la nature.

En 1990, j'ai rejoint la Ligue pour la Protection des Oiseaux pour effectuer mon service national en tant qu'objecteur de conscience. J'y ai rencontré des gens formidables, dévoués à une seule et même cause : la nécessaire protection de nos richesses naturelles.

J'ai eu la chance également de pouvoir ensuite m'investir professionnellement dans cette voie. L'animation, la sensibilisation du plus grand nombre, la protection des espèces en danger… firent partie de mes activités. Parallèlement, je n'ai jamais cessé la photographie, quittant progressivement mon équipement désuet pour un matériel professionnel, abandonnant l'approche pour l'affût, technique plus efficace et moins dérangeante.

En 1998, je prends la décision de vivre de ma passion pour l'image. Je quitte alors mes fonctions à la LPO et me lance, en indépendant, dans le monde fermé de la photographie nature enchaînant les piges et les reportages photos, vendant directement mes articles et mes clichés à la presse spécialisée, au monde de l'édition ou aux administrations. Dans le même temps, mes diapositives sont diffusées par les agences BIOS, NATYS et EPHOTONATURE. De temps à autre, je réalise également quelques études naturalistes pour le compte des associations de protection de la nature, et continue mes activités bénévoles pour la conservation des espèces menacées.

Respect et humilité doivent, à mon sens, être l'apanage du photographe animalier. Je me considère avant tout comme un défenseur de la nature, le témoin d'un paradis originel à préserver, le spectateur privilégié d'une beauté sauvage que je veux faire découvrir. L'image est pour moi un hommage à Dame Nature.

Frédéric FEVE

© Frédéric Fève - Tous droits réservés - Réalisation : Ocelis Création
english version